La face cachée des énergies vertes

[arte tv] Technologies vertes mais polluantes, recyclage impossible… : cette vaste enquête menée à travers le monde révèle les effets pervers des solutions propres pour parvenir à la transition énergétique.
Video: La face cachée des énergies vertes.
« Face au changement climatique, de nombreux pays se sont engagés dans la transition énergétique. Depuis la COP21 qui a fixé en 2015 d’exigeants objectifs de réduction des gaz à effet de serre, les énergies vertes ont le vent en poupe. La voiture électrique est ainsi devenue la mascotte de cette révolution technologique. Mais les constructeurs restent discrets sur le bilan carbone de leurs automobiles fièrement estampillées ZE (« zéro émission »). Car non seulement elles consomment une électricité pas toujours propre mais, comme les panneaux solaires et les éoliennes, elles sont gourmandes en métaux rares (néodyme, cérium, cobalt, lithium, etc.) dont l’extraction cause des ravages à l’autre bout du monde. Pour que l’air de nos centres-villes s’allège en particules fines, la pollution est délocalisée à l’abri des regards, dans des pays émergents qui espèrent tirer profit de leurs minerais, sans égard pour leurs habitants. En Chine, par exemple, championne des métaux rares, dans la province de l’Heilongjiang, un tapis de poussière toxique recouvre les régions agricoles, arrachant les paysans à leur terre, provoquant des cancers et faisant des mineurs les « gueules noires » du XXIe siècle. »

Éolienne sur l’aire autoroutière de Cronchamps – fin de l’enquête le 27/10 à 11h !

Comme nous vous l’avons indiqué sur Facebook, l’aire autoroutière de Cronchamps fait l’objet d’un projet d’implantation d’une éolienne d’une puissance inférieure à 3MW et d’une hauteur totale de 169 à 182m, sans qu’une étude d’incidences soit fournie.

Une enquête publique est donc ouverte auprès de l’Administration Communale de Stavelot du 12 au 27/10/2020. Le dossier peut être consulté sur le site de la ville de Stavelot (via ce lien). Il reste peu de temps pour réagir!

Une nouvelle lettre d’opposition est donc disponible: vous pouvez imprimez, signez, et envoyez cette lettre par voie postale à l’Administration communale de Stavelot – Place Saint-Remacle, 32 – 4970 Stavelot ou, à défaut, envoyer un scan de la lettre signée à urbanisme@stavelot.be

5 projets éoliens à Stavelot! – La Meuse – Édition digitale de Verviers

« Pour Damien Ernst, professeur à l’ULiège spécialisé en énergie, l’éolien promet un « bon retour sur investissement ». Reste qu’il faut que le courant produit soit utilisable. L’idéal étant qu’il soit consommé près de la source de production ». Lire l’article dans son entièreté au format pdf ou sur le site de la Meuse.

Doit-on s’attendre à voir fleurir des zonings dans l’entourage direct des éoliennes -des « eco-zonings« , comme on les appelle déjà dans les milieux autorisés- ? Le zoning de Bernister, en gestation, est tout indiqué pour recevoir d’innombrables éoliennes ! Rejoignez-nous pour dire non !